Manuel Valls

Pourquoi Manuel Valls a une barbe ?

Lumbyou avait enquêté sur l’origine de l’impopularité du président de la république. Les conclusions étaient surprenantes ! La barbe semble coïncider avec l’appréciation du peuple.  Aujourd’hui, nous voyons que c’est une stratégie connue si bien que Manuel Valls, perdant des primaires socialistes, s’est accaparé d’un bouc.

D’une tendance à une stratégie de prise de pouvoir

Macron avec une barbe de 3 jours
Macron avec une barbe de 3 jours

Dans notre précédent rapport, nous avons vu à quel point la barbe de Macron a participé à son acquisition du pouvoir. Dans une suite logique, le rasage de sa barbiche l’a conduit à devenir impopulaire contrairement à tout ce que les presses pourraient rapporter. On pourrait alors se dire naïvement que c’est plutôt dû au hasard… Que nenni ! La barbe n’est pas qu’une tendance, c’est un art de vie, un homme prenant la décision de conserver et d’entretenir sa barbe en devenir signe tacitement un pacte. Ce qui signifie qu’un homme qui laisse grandir sa barbe et qui la rase des mois plus tard ne peut qu’avoir calculé son coup. Savoir que cette image d’homme barbu que s’est donné Macron consiste en une simple stratégie pour acquérir le pouvoir offre un troisième œil au sujet de cette arme Ô combien dangereuse qu’est la barbe.

La barbe de Valls, plus qu’un style ?

Manuel Valls avec le bouc
Manuel Valls avec le bouc

Valls qu’on a toujours vu dressé en quatre épingles laisse paraître un bouc ! Qu’est ce qui aurait bien pu l’amener à se donner ce style ? Et bien… Sûrement pas pour adopter une nouvelle image en tout cas. La stratégie qu’a utilisé l’équipe de Macron peut nous donner une piste. En effet, il semblerait que Manuel Valls planifierait de devenir le nouveau favori pour les élections dans 5 ans. C’est un long parcours, de quoi se dresser une barbe de roi.

Ou alors… Peut-être qu’il veut accéder à l’incroyable site de rencontre Lumbyou qui est aussi un grand pouvoir, soyons honnêtes !

Valls veut un accès à Lumbyou avec son bouc
Valls veut un accès à Lumbyou avec son bouc